Station du Faubourg

Brève histoire des systèmes d'échappement

Brève histoire des systèmes d'échappement

Milton Reeves est considéré comme l'inventeur du pot d'échappement pour les moteurs de voiture originale. Reeves a conçu un système qui a apaisé le bruit venant du moteur en 1896.

Le silencieux de voiture moderne dérive de la technologie de l’œuvre d'un homme nommé Eugene Houdry. Né à la fin des années 1800, il a regardé l'évolution de la voiture et a participé à bon nombre des étapes clés de son évolution.

1962 a marqué le premier brevet déposé pour un pot d'échappement catalytique. Cette conception de Houdry constitue la base pour la majorité des silencieux utilisés après cette date.

Ce système a bien évolué depuis sa création. Autrefois, il avait comme seul tâche de dégager les gaz loin du chauffeur. Avec le temps, les tâches du système d’échappement ce sont multipliées.

Nous pouvons facilement penser que la première tâche ajoutée fut l’atténuation du son. Avec un dispositif simple comme le silencieux, les constructeurs ont assourdis l’effet sonore agressant du moteur à combustion en tuyau directe.

La deuxième tâche fût d’évacuer les gaz de combustion le plus loin possible de l'admission du moteur. De plus, ils représentent un danger pour les opérateurs à proximité en raison de la toxicité des divers gaz rejetés par le moteur, c'est pourquoi les lignes d'échappement débouchent souvent à l'arrière des véhicules, ou sont situées en hauteur sur les motorisations fixes et sorties à l’extérieur.

Depuis la fin des années 1990, un nombre croissant de pays ont rendu obligatoire le pot catalytique pour les véhicules neufs essence ou diesel. Les moteurs Diesel sont de plus en plus équipés d'un filtre à particules qui ont pour effet de fractionner les grosses particules sans nécessairement réduire la nocivité des particules rejetées.

 

Source : Wikipédia