Station du Faubourg

Brève histoire du radio d'auto

Brève histoire du radio d'auto

Radio d’auto ou autoradio :

C’est en 1929 que le premier radio d’auto se fait entendre. En Europe, l’entreprise Blaupunkt commercialise le 1er autoradio en 1932.

Durant les années 40 à 60, les compagnies Philips, Clarion et Blaupunkt étaient les leaders dans le domaine.

Nous verrons en 1971 le taux d'équipement des voitures atteindre 25,9 %. Deux techniques vont contribuer à son succès. La première est la diffusion radio en modulation de fréquence (Radio FM) qui se développe au cours des années 1960, la seconde l'intégration d'un lecteur de cassette (lancée par Philips en 1963) qui permet à l'utilisateur d'écouter la musique de son choix.

Rapidement l'autoradio deviendra un combiné autoradio (associant la réception radio et la lecture de cassettes) et les autoradios simples disparaitront peu à peu. Parallèlement, la stéréo s'est imposée et un grand nombre de modèles offrent l'amplification et le raccordement pour quatre haut-parleurs (deux avant et deux arrières). Cette formule restera inchangée (mais très perfectionnée) jusqu'à l'apparition du Compact Disc (CD) dans la seconde moitié des années 1980.

Steve Jobs a sonné le glas de l’Autoradio avec son Ipod! Les constructeurs automobiles se sont mis à inclure les équipements filaires de base nécessaires à leur lecture en auto et depuis, la vente d’Autoradio est réservé aux passionnés! Par contre, les équipements de sonorisation sont encore prisés!