Station du Faubourg

Brève histoire des pneus

Brève histoire des pneus

Le tout premier pneu a été inventé par Robert William Thomson en 1845. Il a fallu attendre 1888 pour qu’un vétérinaire écossais du nom de John Boyd Dunlop (1840 - 1921), dépose le premier brevet d’un pneumatique. 

Pour remplacer les pneus pleins alors utilisés sur les vélos, il imagine une simple membrane de caoutchouc remplie d’air comprimé : c'est la naissance du pneu à valve
En 1889, Dunlop fonde la première manufacture de pneumatiques, en utilisant la vulcanisation inventée par Charles Goodyear.

Les pneumatiques n’auraient pas pu voir le jour sans l'invention de la vulcanisation du caoutchouc par l'Américain Charles Goodyear en 1842 ; ce procédé permet en effet de stabiliser le caoutchouc afin qu'il résiste mieux aux écarts de température.

Il faudra attendre 1895 pour qu'André Michelin ait l'idée de l'utiliser sur les voitures. L'"éclair", conçue et fabriquée par Michelin, est la première voiture sur pneus.
Avec le développement de l'automobile et de la motocyclette, cette invention remporte un succès immédiat. 

En 1929, un pneumatique pour rails est mis au point. 
Le premier pneu à clous pour rouler sur le verglas ou la neige est mis au point par Michelin en 1933. En 1955, Michelin invente le pneumatique sans chambre à air (dit "Tubeless").

Aujourd’hui, les pneus sont toujours plus perfectionnés, avec par exemple des pneus à lamelles pour une meilleure adhérence sur la neige ou des pneus qui permettent d’économiser du carburant…

 

Source : GRALON